Opération laser SMILE pour la myopie

par | 25 juin 2024

Cette actualité appartient aux catégories suivantes : Chirurgie réfractive

Le SMILE (« Small Incision Lenticule Extraction » en anglais) est une technique de chirurgie réfractive au laser qui permet une correction définitive de la myopie. Elle ne nécessite pas de retirer la couche cornéenne superficielle (PKR) ou d’ouvrir un volet dans la cornée (LASIK). C’est une méthode mini-invasive qui assure un grand confort opératoire et post-opératoire ainsi qu’une récupération très rapide.

 

SMILE : quelles indications dans le cadre du traitement de la myopie ?

 

La myopie est un trouble de la réfraction qui fait partie des amétropies, au même titre que l’hypermétropie et l’astigmatisme. Les myopes voient bien de près mais mal de loin. En effet, le plus souvent à cause d’une cornée trop bombée, même si le cristallin peut parfois être incriminé, les rayons lumineux se rejoignent dans l’œil en avant de la rétine. Or, pour que la vision soit parfaite, cela devrait avoir lieu exactement à la surface du plan rétinien.

Comme les autres amétropies, la puissance de la myopie se mesure en dioptries (D). Ainsi, un myope qui voit net sans effort à 0,5 mètres (50 cm) est affecté d’une myopie de 2D (1/0,5). Si la vision est nette à 25 cm, la puissance de la myopie est alors de 4D (1/0,25).

Grâce à la méthode SMILE, même les myopies fortes, jusqu’à 10D, peuvent être traitées de manière définitive. Il convient néanmoins pour cela que ce trouble évolutif les premières années soit stabilisé. Cela se produit en général aux alentours de 25 ans et, en pratique, il est d’usage de n’opérer que les patients qui n’ont pas eu à changer de puissance de verres correcteurs depuis au moins 2 ans.

 

L’intervention SMILE en pratique

 

Une fois qu’il a été confirmé par le bilan préopératoire que le patient ne présente aucune contre-indication au SMILE, l’intervention a lieu sous anesthésie locale (gouttes anesthésiantes) et en mode ambulatoire. Les deux yeux peuvent être opérés le même jour.

Le traitement met en jeu un laser Femtoseconde. Il s’agit d’un instrument qui permet de réaliser des découpes de précision micrométrique. En la matière, le laser VisuMax 800 représente la dernière génération d’équipements, encore plus sûre, fiable, rapide et précise que les précédentes.

Pour traiter la myopie du patient, le chirurgien découpe dans la région centrale de la cornée, au laser Femtoseconde, une minuscule galette, ou « lenticule ». Ses caractéristiques, taille et forme, ont préalablement été calculées au cours du bilan préopératoire. Une fois cette étape réalisée, le chirurgien libère alors les adhérences qui subsistent, sous microscope, et retire le lenticule.

Les suites d’une intervention SMILE sont indolores et la vision du patient n’est trouble que quelques heures. En général, les effets bénéfiques de l’intervention sont perceptibles rapidement : dès le lendemain, 80% des patients ont déjà récupéré 80% de leur vision. On estime que, grâce à ce traitement, près de 98% des sujets traités s’affranchissent complètement du port de verres correcteurs.

Qu'avez-vous pensé de cette page ?

Note moyenne 5 / 5. Nombre de notes : 2

Pas encore de note, notez en premier !

Nous sommes désolés de savoir que cette page vous déplait

Aidez-nous à l'améliorer

Comment donner de la valeur à cette page selon vous ?

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dernières actualités