Quelle est l’évolution de la cataracte ?

par | 6 octobre 2023

Cette actualité appartient aux catégories suivantes : Chirurgie de la cataracte

La cataracte se caractérise par une opacification du cristallin de l’œil qui altère la vision de près ou de loin. Ce trouble de la vision a tendance à s’installer avec l’âge, mais certains facteurs peuvent favoriser son évolution. La cataracte représente la chirurgie la plus pratiquée en France avec près de 900 000 gestes réalisés chaque année.

 

QUI EST CONCERNÉ PAR UNE APPARITION DE CATARACTE ?


Le cristallin est une lentille transparente située dans le globe oculaire. Il permet de faire la mise au point pour obtenir une vision nette en modifiant sa courbure et sa puissance de focalisation en fonction de la distance à laquelle se porte le regard. Grâce au cristallin, la vision est nette, quelle que soit la distance. Cette lentille ronde et convexe joue donc un rôle déterminant dans la vision de près comme de loin, et lors des passages de l’une à l’autre.

La cataracte se traduit par une opacification partielle ou totale du cristallin, impactant alors la netteté de la vision et pouvant altérer la qualité de vie des patients touchés. Elle peut être unilatérale et n’affecter qu’un œil, mais bien souvent, elle concerne les deux côtés. En réalité, on parle de cataracte lorsque les lunettes de correction ne sont plus suffisantes pour corriger le trouble.

La cataracte est la cause principale de déficience visuelle à travers le monde. Dans l’hexagone, elle affecte plus de 20 % des personnes âgées de plus de 65 ans, et 60 % des plus de 85 ans.

Les personnes âgées sont donc les plus concernées par la cataracte. Mais d’autres causes pourraient favoriser sa survenue ou son évolution, comme :

  • L’exposition aux rayons UV
  • Le tabagisme
  • Un traumatisme de l’œil
  • Une maladie de l’œil (rétinopathie pigmentaire, uvéite chronique…)
  • La prise de certains traitements (corticoïdes au long court, radiothérapie…)
  • Le diabète
  • Une pathologie génétique
  • Une origine congénitale

En outre, les personnes qui présentent une myopie importante, ou celles qui sont porteuses d’un glaucome chronique ont plus de risques de voir apparaître une cataracte. Les personnes qui vivent dans des pays très ensoleillés ou qui ont bénéficié d’une chirurgie de l’œil semblent également plus à risque de voir apparaître cette atteinte.

 

QUELS SONT LES SYMPTÔMES DE LA CATARACTE ?


Les personnes touchées par la cataracte ont une perte progressive de la vision. Habituellement, elle touche d’abord la vision de loin. Les patients deviennent myopes progressivement, puis ont des difficultés à apprécier la vivacité des couleurs.

La vision se voile ensuite petit à petit.

Les patients affectés par la cataracte deviennent aussi plus sensibles à la lumière et peuvent être éblouis facilement.

Ces symptômes s’installent progressivement à un rythme lent (plusieurs années). Mais il arrive que, chez certaines personnes, ils apparaissent plus subitement en l’espace de quelques mois.

 

COMMENT ÉVOLUE LA CATARACTE UNE FOIS QU’ELLE SE DÉCLENCHE ?


Si la cataracte n’est pas prise en charge, elle peut entraîner des complications plus conséquentes avec son aggravation.

L’opacification du cristallin devient alors de plus en plus importante jusqu’à la perte complète de la vue.

Par ailleurs, dans certains cas, le cristallin peut augmenter de volume et engendrer l’apparition d’un glaucome aigu.

Le glaucome peut devenir chronique lorsque certaines protéines du cristallin arrivent à s’échapper de leur siège initial pour obstruer le trabéculum. Une réaction immunitaire ou une uvéite peuvent aussi être des complications d’une évolution de cataracte non traitée.

Dans ces conditions, il est vivement recommandé de consulter un spécialiste en cas de troubles de la vision, et de bien respecter un suivi régulier pour contrôler l’évolution de la maladie et la traiter efficacement.

Le seul traitement possible pour éliminer la cataracte est la chirurgie de la cataracte. L’opération peut être envisagée dès lors que la cataracte constitue une gêne, peu importe le degré d’opacification du cristallin. En cas de cataracte peu gênante, le port de lunettes peut suffire à soulager les patients en attendant que la cataracte se développe davantage.

Qu'avez-vous pensé de cette page ?

Note moyenne 3 / 5. Nombre de notes : 1

Pas encore de note, notez en premier !

Nous sommes désolés de savoir que cette page vous déplait

Aidez-nous à l'améliorer

Comment donner de la valeur à cette page selon vous ?

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dernières actualités